Sous le Néron

Pour changer un peu, j'emprunte ce midi le chemin du tour du Néron. Déjà pratique plusieurs fois à vélo à la descente, il ne s'est guère amélioré avec le temps: la végétation y est envahissante sur le haut. Mais malgré tout, vers la cote 500m et une fois l'arête Nord franchie, le sentier est vraiment agréable. Plus roulant qu'à Mont Saint-Martin, ça fait du bien. J'ai un peu merdé dans les sentiers pour pousser jusqu'au Col de Clémencières: je me suis retrouvé sur la route et il faisait trop chaud pour continuer. Ca ira mieux la prochaine fois.

Sans titre

Sans titre


Dent de Moirans

Je suis un peu pressé par le temps en ce dimanche matin, mon autre plan tombe à l'eau: ce sera pour plus tard. Je me dirige donc classiquement vers la Dent de Moirans et son agréable sommet. A la descente, j'ai envie de prolonger un peu et tout en évitant la partie boueuse du Bois Vert, je me calque sur le parcours du Montaud Trail 13km. Je devais être à la maison à 11h30. Dommage, j'aurais bien poussé encore un peu.

#trailrunning Dent de Moirans

Mont Saint-Martin

Allure tranquille, mais la forme est plutôt au rendez-vous. Les sorties en altitude ont du bon!

Même si le décor reste le même, la forêt a chaque fois des airs différents.

Sans titre

Charmette - Col d'Hurtières

Un bon vendredi soir, où malgré les gros cumulonimbus qui m'ont fait zapper le sommet de la grande Sure par peur de l'orage (qui finalement n'a pas éclaté), j'ai beaucoup apprécié ces coins sauvages de Chartreuse dans la solitude de la fin d'après-midi. Le sentier sous les falaises est magnifique (bien qu'un peu trop déversant: il finit par faire mal aux chevilles). La descente sur la Charmette depuis le Col d'Hurtières est en revanche très agréable, tout un sentier assez roulant en sous-bois.

A noter la très forte population de mouflons sur le plateau dès le col de la Sure: mâles, femelles et jeunes qui détalent à mon arrivée. En tout, plus d'une cinquantaine d'individus rencontrés, dont un gros troupeau sous le col d'Hurtières.

Sans titre

Sans titre

Sans titre

Le Bois Vert plein de boue

Petit tour dans le Bois Vert ce matin, en passant par le sommet de la Dent de Moirans. Les forestiers ont littéralement ravagé la descente sur Les Maîtres. Les flaques de boue sont souvent infranchissables, et quand on croit qu'elles ne le sont pas, on met le pied dedans jusqu'à mi-tibia. J'ai aussi réussi à m'ouvrir la main à mi-parcours, en essayant de me rattraper à un arbre. Bref, c'était super!

« précédente page 24 sur 25 suivante