Chine

J'ai passé la semaine en Chine pour le boulot. J'étais impatient de voir à quoi ressemblait ce pays dont on parle tant.

L'arrivée est un peu rude, après une nuit pas terrible dans l'avion. J'ai réussi à dormir quelques heures, mais à l’atterrissage il est 7h heure locale, 1h du matin pour moi. Et il va falloir survivre à la journée, qui s'annonce pas évidente.

Le taxi ne passera pas par Shanghai à l'aller, nous filons directement vers le site de JangYin, un peu au Nord. Le paysage est tout plat, il fait chaud et moite. L'urbanisation est hallucinante: des immeubles, bâtiments, constructions. Beaucoup de voitures, des gens partout.

Le site est situé dans une zône industrielle de la Chine rurale, où l'on fabrique de tout. Ca ne fait pas rêver, mais alors pas du tout.

Elle a de la gueule, la "Chine millénaire"

La cantine de l'usine est acceptable, même s'il faut s'habituer aux repas à la chinoise, le nez dans le bol de riz...

Pour le soir, l'hôtel est à Wuxi, sorte de mégalopole secondaire (ou même tertiaire: une parmi les 86 villes de plus de 5 millions d'habitants) où le ciel est plombé et où la vie a l'air triste. Les 4 voies rentrent directement dans la ville, et les immeubles géants se déploient à perte de vue.

Wuxi. Un bled même pas secondaire, 2 millions d'habitants et des tours plus hautes qu'à la Défense.

L'hôtel est un 5 étoiles dans une tour de 30 étages. Luxueux et spacieux, il me rappelle vraiment Singapour.

upload

Les collègues m'emmèneront dans un resto chinois le mercredi soir: situé dans un centre commercial plein de boutiques de luxe, l'atmosphère était sans âme mais la cuisine y fut fameuse.

Jeudi, direction Shanghai. Là, ça change tout. La ville est immense, elle compte plus de 20millions d'habitants. Encore beaucoup de tours, mais aussi des parcs et des trottoirs... ça change!

Shanghai

Les bureaux de ma boite sont situés en plein coeur de la ville, dans l'ancienne concession française. Du 25ème étage, la vue est démente.

Le soir, j'ai le temps de visiter un peu les environs. Quelques ruelles où les échoppes font griller la viande sur le trottoir, dans la rue.

Sans titre

Encore pas mal de circulation, mais la nuit commence à faire apparaître les immeubles illuminés, ça a de la gueule.

Sans titre

Nanjing road, sorte de Champ Élysées locaux. Là encore, je reconnais beaucoup Singapour. Immeubles illuminés, boutiques... et toujours un monde fou.

Sans titre

Tout au bout de Nanjing Road, la skyline de Pudong. Dément.

Sans titre

Le Bund, quai où l'on trouve des bâtiments à l'architecture moins moderne.

Sans titre

Sur les recommandations d'Andros, qui a vécu 3 ans là-bas, je profite de la terrasse du Bar Rouge, lieu trendy à la vue démente sur Pudong.

Sans titre

Le vendredi c'est le retour. 12h d'avion, plus encore un peu d'attente pour finir à Lyon bien claqué à 23h.

Au Maroc

C'est encore un peu tôt pour qualifier ça de tradition, mais 2 ans après notre premier voyage, nous voilà de retour au Maroc avec un enfant de plus!

Semaine grand luxe et tout confort dans une superbe villa du village de Mirleft. Piscine chauffée, vue sur l'Océan, immense maison avec de multiples terrasses et comble du luxe, du personnel pour nous faire à manger et gérer la maison.

Bien sûr, beaucoup de plage/piscine au programme avec les enfants, mais aussi quelques belles découvertes et un coup de coeur particulier pour les arches de Legzira, qui enjambent la mer... magique!
En attendant le traitement des multiples photos de la semaine, voici déjà un aperçu:



Stay tuned!

« précédente page 8 sur 8